L’orphelin à la vie difficile

Les réalisateurs belges Jean-François et Luc Dardenne ont tourné un film s’appelant Le gamin au vélo en Belgique, qui est sorti le 18 mai 2011.
Il relate l’histoire d’un jeune garçon placé dans un centre éducatif, qui veut retrouver son père et le vélo que celui-ci avait gardé….

Les passages entre les scènes d’action sont longs et sans aucun sens, il y a peu de bande son et celle-ci ne change jamais. Elle n’apparaît qu’en fin de scène ou dans les moment d’émotion, tristes ou sentimentaux.

Néanmoins, Le gamin au vélo est très intéressant parce qu’il s’inspire de faits réels et il est émouvant par la détermination du garçon pour retrouver son père jusqu’au point de tout lui pardonner et même de voler pour lui.

Les acteurs sont liés à des couleurs symboliques, comme le rouge , symbolisant dans le film l’agressivité du jeune garçon et le bleu pour la douceur ou le refus des actions violentes, l’innocence. Les couleurs sont souvent opposées et font allusion à quelqu’un de précis. Le style de vêtements du personnage principal est toujours le même pour montrer que c’est un orphelin qui n’a pas beaucoup de vêtements.

En conclusion Le gamin au vélo est un bon film, sentimental et intéressant.

Shana-May Grelet