Chantons sous la pluie, une comédie joyeuse

Le réalisateur américain Stanley Donen a réalisé le film Chantons sous la pluie en 1952. C’est une comédie musicale en couleurs. Il nous montre des acteurs qui, alors qu’ils n’avaient fait que des films muets, doivent jouer dans un film parlant, mais ce premier film parlant est une catastrophe car l’actrice principale, Lina, a une voix horrible, qui la rend ridicule.
Ce film est amusant car il montre toutes les difficultés qu’il y a à faire un film parlant : la voix des acteurs que l’on n’avait jamais entendus jusque là, les difficultés techniques. L’intérêt de ce film, c’est qu’il nous parle de comment faire un film…
J’ai aussi aimé car c’était un film joyeux : les réalisateurs nous font rire. Les décors sont très colorés et on joue avec l’envers du décor d’un film de cinéma. On découvre que tout est en carton et que la voix ridicule d’une belle actrice peut devenir encore plus laide à cause du micro.
Enfin, j’apprécie l’histoire d’amour entre Don et Katy.