Une comédie musicale et sentimentale

Singing in the rain est un film américain musical de Stanley Donen sorti en 1952. Le film nous raconte l’histoire d’un acteur, Don Lockwood qui joue dans plusieurs films d’aventures romantiques avec sa partenaire Lina Lamont. Celle-ci croit que Don l’aime. Mais en vérité, il tombe amoureux d’une danseuse et chanteuse de divertissement inconnue, qui s’appelle Kathy, ce que Lina n’apprécie pas.
C’est un film magnifique, à la fois amusant et romantique. J’ai aimé Chantons sous la pluie car il y a de la comédie et de la musique, ce qu’illustre tout particulièrement la célèbre scène qui allie humour et danse où Gene Kelly chante et danse sous la pluie, saute dans les flaques. L’amitié et l’amour ont une place importante car Don, Cosmo et Kathy sont amis et veulent faire un film ensemble, Kathy et Don sont amoureux.
Le but de Don, Cosmo et Kathy est de transformer Le Spadassin qui est un simple film muet en Le Spadassin royal qui est une comédie musicale parlante. Mais Lina a une voix terrible et Don est ridicule à cause des problèmes techniques liés à l’enregistrement du son.
Les gens croient que Lina a une belle voix quand elle chante et lui demandent de chanter en public, à la sortie du Spadassin royal. Kathy se cache alors derrière le rideau et commence à chanter tandis que Lina bouge les lèvres. La voix de Lina est aiguë et celle de Kathy est douce, mais pour les actrices réelles, c’est l’inverse. Le personnage de Lina est aussi présenté comme ridicule à cause de ses vêtements. Contrairement aux autres acteurs qui ont des costumes plus neutres, ceux de Lina sont extravagants, faits de plumes et de formes étranges : elle est une star et le revendique.
Quand on montre ce que Don imagine pour leur film musical, on montre Don au premier plan. Derrière lui, il y a une foule, et le spectateur a l’impression que Don vole et qu’il est en hauteur tandis que les autres sont à terre. Cela montre qu’il est le créateur de ces scènes.
Dans Singing in the rain les personnages sont acteurs de cinéma : dans ce film, il y a d’autres films. Le réalisateur nous raconte l’histoire du cinéma, comment on fabriquait des images avant, la difficulté de les réaliser, l’évolution du cinéma du muet au parlant et la difficulté de ce changement car on change aussi les techniques.
Il y a beaucoup de couleurs dans le film : grâce à cela, le spectateur ressent la joie des acteurs. De même, la forte présence de la musique et essentiellement du jazz nous permet de rentrer dans l’ambiance du film et de nous faire partager les émotions des personnages.
En conclusion, Singing in the rain est une comédie musicale magnifique et agréable à voir.