Grand espoir

Le film La belle et la bête a été réalisé en 1946 par Jean Cocteau en France. Ce film raconte l’histoire d’une jeune fille nommée Belle, pourvue de toutes les qualités mais que ses grandes sœurs ne respectent pas par jalousie.
Ce film peut sembler triste car on croit que le père de Belle va mourir et finalement, c’est sa fille cadette qui se rend au château pour mourir à sa place, tuée par un monstre épouvantable. Est également triste l’attitude du frère de Belle et d’Avenant à l’égard de la Bête : ils cherchent à la tuer alors que Belle avait pris sa défense.
Non seulement La Belle et la Bête est triste, mais il fait un peu peur, notamment grâce aux effets spéciaux : ainsi, dans le château, des phénomènes étranges ont lieu. Lorsque la Belle arrive, au lieu de marcher, elle semble glisser et quand le père se prépare à manger ce qui est sur la table du château, des mains lui servent à boire et puis de la fumée sort des statues : cela nous donne l’impression que c’est une maison hantée.
J’ai bien aimé ce film car il nous emmène dans un endroit magique, et comme le conte, il exprime une morale, en même temps qu’il nous raconte une belle histoire, ce qui en fait un film formidable.