Une comédie très joyeuse

Le réalisateur américain Stanley Donen a tourné en 1952 le film Chantons sous la pluie dont le titre original est Singing in the Rain. Ce film est une comédie musicale qui raconte l’évolution des films des années 1900 vers les films parlants. Il nous montre le passage de la technique du cinéma muet à celle du parlant tout en nous racontant une histoire d’amour entre l’acteur principal et une danseuse. L’acteur principal choisit la fille avec laquelle il pourra parler, et laisse de côté celle avec qui il ne peut pas parler de même qu’il va délaisser les films muets pour les films parlants.
Il raconte une histoire romantique qui se passe entre deux les deux acteurs principaux, Katy et Don. Au début, Don croit que les films qu’il produit sont sensationnels, mais peu de temps après, une jeune fille appelée Katy lui dit qu’elle trouve ses films complètement ridicules, et que les acteurs ne font que bouger les lèvres. Ce retournement de situation fera avancer le film d’une façon romantique, mais pas seulement…
Le réalisateur Stanley Donen a fait un choix astucieux en voulant faire un film où les acteurs dansent et chantent, ce qui le différencie des autres réalisateurs car dans chaque film les acteurs doivent simplement jouer un rôle alors que dans Singing in the rain les comédiens doivent jouer un rôle certes mais également danser ainsi que chanter. Le fait que ce soit les mêmes personnes qui chantent et dansent mais aussi jouent un rôle donne un côté très original à ce film.
Chantons sous la pluie est un film très amusant car chacune des deux actrices double l’autre, mais dans la réalité, c’est l’actrice qui joue le rôle de Lina qui a une belle voix, et celle qui joue le rôle de Katty qui a une voix de crécelle. Pourtant, en regardant le film on pourrait croire que c’est le contraire. Un épisode tout particulièrement comique est celui du tournage où Lina Lamont doit se défendre contre un brigand. Or lors de l’avant-première de ce film les voix du brigand et de Lina s’échangent, ce qui créé une confusion comique.
La couleur dans ce film est vraiment importante. Les couleurs sont vives et nous montrent la joie de vivre de chacun des acteurs ainsi que celle du film la couleur est primordiale pour une comédie musicale car tout nous donne envie d’entendre et de voir la suite de ce récit passionnant. Les décors ont l’air réels et dans le studio de tournage, nous voyons des décors dans le décor ce qui créé une confusion pour le spectateur en insérant du cinéma dans le cinéma, mais les couleurs, elles, montrent bien la différence entre les niveaux de réalité.
J’ai beaucoup aimé ce film, où l’imagination du réalisateur nous donne envie de continuer à regarder…