Benda Bilili, star malgré son handicap

Les réalisateurs Renaud Barret et Florent de la Tullaye ont commencé à tourner le documentaire Benda Bilili ! en 2003. L’idée était en fait de filmer diverses musiques urbaines du Kinshasa (La capitale de la République Démocratique du Congo), mais ils ont eu un coup de foudre pour le groupe, et ont décidé de le suivre. Le tournage a duré cinq ans. Le film n’a pas été tourné sur des plateaux : il a été tourné dans la rue.

Le film nous montre comment le Staff Benda Bilili est devenu célèbre. Le courage de ces hommes handicapés est touchant. Être né dans les rues du Kinshasa, dormir sur des cartons puis sommeiller sur des lits en Europe est impressionnant.

Si la qualité de ce film est d’être un témoignage sur la vie d’un pays que nous connaissons mal, son défaut est plutôt d’ordre technique : faites avec peu de moyens, les images de nuits ne sont pas de bonne qualité car on distingue très mal les personnages. Les réalisateurs ont dû filmer avec une petite caméra. Mais ce choix technique apporte cependant au film une discrétion permettant ainsi la facilité du tournage.

I.R.