Un film d’espionnage sans action ?, par N. T.

Le court-métrage « Maladresse » d’Elia Suleiman a été réalisé pour les soixante ans du Festival de Cannes.

Ce film parle de personnes qui sont au cinéma et regardent un film d’action dans lequel un homme espionne des gens qui regardent un film.

Dans ce court-métrage il y a peu d’action, ce film est en couleur, il y a du son et les personnages parlent rarement.

Par N. T.