Autour de l’exposition « Les Mille et une nuits » à l’Institut du Monde Arabe : l’origine des Mille et une nuits.

L’origine des contes des Mille et une nuits, avant recueil, est difficile à déterminer du fait de leur transmission orale et de l’absence de sources écrites. Les contes se sont probablement propagés de l’Inde à l’Iran, puis au monde arabe. Figés par l’écrit au XIIIe siècle seulement, les contes sont donc le résultat de la fusion de nombreuses versions orales. Un texte arabe de 987 mentionne l’existence d’un livre persan intitulé Les Mille Contes. Si certains indices indiquent une influence persane, d’autres pourraient faire remonter l’origine des Mille et Une Nuits jusqu’à l’Inde du IIIe siècle. Certains contes semblent aussi proprement arabes.

MIGUEL MAGALHAES