De l’enfance à l’adolescence, par Anthony Goncalves

Tomboy, réalisé par Céline Sciamma, parle au début du film, de Mickaël.

Les couleurs et l’environnement en disent déjà beaucoup sur ce long métrage, la réalisatrice insiste sur deux couleurs : le rouge et le bleu, par exemple pour les habits de Mickaël et de sa petite soeur. Ce film joue sur le suspens, détourne notre vigilence, notamment quand Lisa, la plus grande du groupe d’enfants, embrasse « Mickaël ». La vérité, qui un jour éclatera tout de même, est ainsi retardée. C’est quand Mickaël ira trop loin dans le machisme, en se battant contre l’un des garçons du groupe, qu’il commencera à la dévoiler.

A la fin de l’histoire, quand Lisa apprend la vérité et pardonne, une nouvelle histoire commence.

Anthony, GONCALVES, 6eJ